Chirurgie

 

  • Anesthésie

 

La clinique vétérinaire du Golfe dispose de 5 colonnes d'anesthésie gazeuse entièrement équipées pour permettre un monitoring complet de l'anesthésie de votre animal.

Nous utilisons l'isoflurane et le sévoflurane, qui sont des gaz anesthésiques offrant une grande sécurité au cours de l'anesthésie.

 

Pendant toute la durée de l'anesthésie, les paramètres physiologiques de l'animal sont suivis par différents capteurs :

 

1. Electrocardiogramme

Ce paramètre permet de suivre l'activité cardiaque et d'en déceler les variations anormales.

 

2. Oxymètre de pouls

Il mesure la saturation en oxygène de l'hémoglobine et permet de s'assurer que l'animal est bien oxygéné pendant toute la durée de l'anesthésie.

 

3. Capnographie et mesure des halogénés

Cet appareil mesure le dioxyde de carbone inspiré et expiré par l'animal ainsi que la teneur précise de gaz anesthésique. Il permet d'apprécier de nombreux paramètres utiles à la gestion optimale de l'anesthésie.

 

4. Sonde de température

Associée à l'utilisation d'un tapis chauffant posé sur la table opératoire, elle assure le maintien de la température de l'animal anesthésié. Sans ce dispositif, les animaux anesthésiés pendant de longues durées chutent en température, ce qui peut être dangereux.

 

5. Mesure de la pression sanguine

Ceci permet de s'assurer que la tension est maintenue à des seuils normaux pendant l'anesthésie. En effet, une élévation ou une baisse importante de la pression sanguine dans les vaisseaux présente un risque vital pour l'animal anesthésié.

 

 

 

 

 

  • Chirurgie générale

 

- chirurgies de convenance : castration des chients, chats, lapins, furets, cochons d'inde, octodons...

Stérilisation des femelles

- chirurgies cutanées :

lésions traumatiques, tumeurs cutanées, greffes...


 

  • Chirurgie viscérale

La chirurgie viscérale désigne les interventions sur les organes abdominaux :

- retrait de corps étrangers digestifs

- retrait de tumeurs abdominales

- traumatismes abominaux : rupture de la vessie et d'autres organes

- hernies et éventrations

- hémorragies abdominales : ulcères, trauma...

- pathologies du foie et des voies biliaires

- etc...


  • Chirurgie thoracique

- corps étrangers thoraciques

- tumeurs pulmonaires, de la paroi thoracique, du médiastin

- chirurgies de l'oesophage

- chirurgies de la trachée

 

 

  • Chirurgie ostéo-articulaire

 

La chirurgie osseuse réparatrice a pour but la synthèse des fractures pour assurer une cicatrisation optimale de l'os.

 

Fracture de l'humérus chez un chat                                        Fracture du tibia par arme à feu


 

La chirurgie articulaire consiste en l'intervention sur une articulation après une maladie ou un accident :

- rupture de ligaments (ligament croisé du genou...)

- maladies des cartilages articulaires sur des chiens en croissance

 

La chirurgie osseuse "correctrice" permet de remédier à certaines malformations chez de jeunes animaux et de limiter les conséquences de ces malformations à l'âge adulte :

- dysplasie des hanches

- malformations dues à la fermeture précoce de cartilages de croissance

 

 

  • Neurochirurgie

 

La neurochirurgie concerne le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) et le système nerveux périphérique (nerfs) :

- décompression médullaire dans les cas de hernies discales

- stabilisation des fractures vertébrales, des luxations et des instabilités vertébrales.

 

Myélographie par voie haute et radiographies du rachis cervical : recherche d'une compression médullaire

 


 

 

 

 

 

Arrêt de la colonne de contraste : hernie discale dans le canal médullaire et compression de la moelle épinière

 

 

 

Fracture vertébrable : stabilisation par 2 vis articulaires et 1 cerclage interépineux